L’ANALYSE BIOCLIMATIQUE DES ESPACES EXTERIEURS COMME OUTIL DE PROJET URBAIN

©AP°5 - VILLE DE RENNES- ETUDE DE PROGRAMMATION DES PRATIQUES ET AMENAGEMENTS DES PLACES DU CENTRE VILLE, 2008-2009

©AWP,assistés par V.COMITO. VINEYARD GATE SQUARE, COLCHESTER: L’ANALYSE DE L’ENSOLEILLEMENT, DISPOSITION IDÉALE PLACE POUR CLIMAT FROID
©AWP,assistés par V.COMITO. VINEYARD GATE SQUARE, COLCHESTER: L’ANALYSE DE L’ENSOLEILLEMENT, DISPOSITION IDÉALE PLACE POUR CLIMAT FROID

 

 

Les bâtiments et les espaces ouverts peuvent être conçus de façon complémentaire, et non l’un être le résiduel de l’autre, en travaillant en symbiose dans le rapport positif/négatif. Un bâtiment peut être considéré comme une façon de créer un microclimat alentour et inversement le paysage peut créer de meilleures conditions pour les espaces habités. Les qualités thermiques sont l’un des grands facteurs d’attraction d’un espace public : le meilleur confort d’une rue ou d’une place peut déterminer sa fréquentation.

Le confort est à évaluer tant à en termes de performances thermiques que par le plaisir qu’il peut procurer, pas dans la température fixe d’un environnement neutre mais dans la perpétuelle transformation à laquelle nous a habitués la nature. Notre perception thermique est un sens interconnecté  aux autres, et qui nous permet d’apprécier le bruit des feuilles au passage d’une brise, un banc qui reste chaud après le coucher du soleil, le mouvement d’une ombre portée, les couleurs des saisons. L’environnement est analysé en terme de phénomènes quantifiables -roses des vents, diagrammes solaires par latitude, analyses des climats- mais aussi en terme physiologiques, par l’art de substituer un sens à un autre. L’analyse bioclimatique permet d’esquisser des classifications des espaces extérieurs selon leurs qualités thermiques, tels que les chemins chauds/froids, les types d’assises selon la latitude, les espaces filtres - jardins d’hiver, pergolas, patios. 

©AP°5, S. LEMOINE architecte mandataire ,A. VON MEIER architecte associé, assistés par V.COMITO, M.LENZEN. ZAC SUD SAINT COSME, CHALON-SUR-SAÔNE [SEM Val de Bourgogne]: SOLS PERMÉABLES, CHOIX DES MATÉRIAUX, RECYCLAGE
©AP°5, S. LEMOINE architecte mandataire ,A. VON MEIER architecte associé, assistés par V.COMITO, M.LENZEN. ZAC SUD SAINT COSME, CHALON-SUR-SAÔNE [SEM Val de Bourgogne]: SOLS PERMÉABLES, CHOIX DES MATÉRIAUX, RECYCLAGE

Principales références bibliographiques 

  • Lisa Heschong, Thermal Delight in Architecture, Massachusetts Institute of Technology, 1979 
  • Ester Higueras, Urbanismo bioclimático, Barcelona: Gustavo Gili, 2006 
  • Ralph L. Knowles, Rhythm and Ritual /Energy and Form/The Solar Envelope,University of Southern California, 1970
  •  William M.C. Lam, Sunlighting as a Formgiver for Architecture, New York: Van Nostrand Reinhold Company, 1986
  •  La Quintinie, Des Instructions pour les jardins fruitiers et potager, XVII
  •  F. Javier Neila Gonzalez, Arquitectura Bioclimática en un entorno sostenible, Munilla-Leria, 2004
  •  Victor Olgyay, Design with Climate, Bioclimatic approach to architectural regionalism, Princeton University, 1963.
  • Chip Sullivan, Garden and Climate, New York: McGraw-Hill, 2002
  • Anna Marson, Archetipi di Territorio, Firenze: Alinea, 2008

 



" "

Et pendant ce temps-là le vent souffle où il veut.

François Terrasson, La Peur de la Nature